Rechercher dans ce blog et pages liées

2021/05/29

Islatravir et efficacite


   participez au Forum des discussions !   

Génèse d'Islatravir: 1- Course à l'efficacité

Par Charles-Edouard!

Islatravir et Sauce Soja


Pour comprendre Islatravir et ce que je vais exposer aujourd'hui, il faut être sûr d'avoir lu ce premier billet, car Islatravir est un roman qui débute à mille lieues du 1/15...

Au début était un groupe de chercheur universitaires nippons qui cherchaient à faire de la valorisation de produits agroalimentaires, en cassant des molécules pour faire des molécules 'de valeur' à moindre coût... En un mot, couper une grosse molécule, existante et pas chère, plutôt que de synthétiser, ex-nihilo. Vaste programme où le Ministère les a mariés avec un Kronenbourg local, un brasseur de bière (agrobusiness, disions nous...).

L'idée devient donc de couper des molecules 'naturelles' en briques élémentaires. Ceci permet de fabriquer des acides animés dont le marché (pharmacie, biologie,...) est naissant. Le brasseur de bière n'en a cure, mais un fabricant de sauce Soja, celle qui agrémente vos Sushis (si, si...) a une division de produits spécialisés. Yamasa (Sauce Soja) prend la place de Asahi (Bière) dans ce projet académique. Etonnant non ? Ce n'est pas Merck ni les perroquets usuels qui vont vous raconter cela. Car Merck se défendra du prix, éhonté qu'il en obtiendra, par ses efforts de recherche, qui furent insignifiants, on le verra...

Islatravir et Gain de fonction d'efficacité


Le projet, c'est la fabrication par coupure (enzymatique?) de molécules en briques, à très haute valeur ajoutée, à moindre coût... Au tournant du siécle, les molécules les plus chères, faisant face à des défis énormes d'industrialisation, sont les ARVs, dont le (tiers-) monde a tant besoin. Donc voilà nos brillants chimistes universitaires (payés au lance pierre) qui entreprennent de faire un ARV dérivé, qui coute moins cher! Sauvant ainsi le monde d'une mort Sidaïque certaine.

Une piste majeure est l'augmentation d'efficacité. En effet, si on met moins de médoc pour un même effet, ca coute moins cher par patient. Leibowitch met au point une méthode (largement ignorée de la mafia médico-pharmaceutique) qui divise le coût par 10. Les chimistes nippons vont réduire le coût par ... Mille! (et, nous, on combinera les deux, hi, hi, hi...). Efavirenz c'est 600 mg, Islatravir c'est 0,75 mg, ce qui fait un rapport de 1 à 1000, à la louche!

Voici donc nos chimistes qui partent d'une molécule onéreuse et essayent de l'améliorer. Bon... Le schéma est hyperclassique, on part d'une molécule à l'efficacité connue mais modérée et on essaie d'adapter au mieux la molécule à sa cible. Vaste programme!

Etape 1: meilleur profil de résistance mais toxicité élevée...


Les NRTI sont des dérivés de 2', 3'-didésoxynunucléoside (ddN) dont l'efficacité est due au fait que les nucléosides sont des terminateurs de chaîne RT (CT). Cependant, tous ces médicaments ont une faible barrière à la résistance. Puisque la différence de structure entre dN et ddN réside dans le fait qu'ils aient ou non du 3'-OH, ils ont supputé que la présence ou l'absence de 3'-OH modifie le profil de résistance. Un 2-désoxynucléoside substitué en 4' (4'SdN) substituant en position 4' a été conçu pour atteindre cet objectif (Fig. ci dessous).

Dans leur hypothèse, le nouveau composé peut être reconnu par le Transcriptase Inverse (du VIH), et y mettre le bazard... Ce serait cool! Le problème c'est qu'il est aussi reconnu par l'ADN-Polymérase, Humaine, elle, ce qui serait hautement toxique.

Etape 2: résoudre le problème de toxicité ...


Bah oui... On saurait peut-être mieux soigner, certes, mais augmenter la toxicité ce n'est pas top, qui plus est dans le contexte des années 2000. On verra une prochaine fois comment ils ont résolu ce problème

Obligation de traitement / Judiciarisation


L'idée qu'on fasse un dépistage obligatoire, régulier, pour tous, de 15 à 75 ans des maladies transmissibles (VIH, VHC, Syphillis, etc) me parait tout à fait recevable: le dépistage est sans danger, à lui seul il permet de réduire l'épidémie, il n'implique pas une mise sous traitement obligée. Le dépistage volontaire avec pression communautaire sur les groupes à risque a fait son temps: il est utile mais on a atteint un plateau. Alors qu'on a dépensé des sommes folles (les votres) pour un virus probablement échappé d'un centre de recherche (pas de chez nous), on pourrait enfin mettre en place une statégie totale de dépistage multiple. Evidemment les assocs, qui y gagnent au 'ciblage' et à la martyrisation des afficinados de la pénétration contraceptive naturelle, sont contre. Ben voyons!

Elles sont contre vous en tant que patients et participent à l'expansion de l'épidémie, sous couvert de lutter contre. Elles sont l'allié objectif de BigPharma, que l'extinction de l'épidémie n'arrangerait pas du tout. A-t-on jamais vu ces associations de seronegs effarouchées, venir en quoi que ce soit à votre secours pour l'intermittence ? Jamais... Silence radio total.

La médecine protocoliste devient une médecine totalitaire... C'est inévitable!

Dans l'actualité


- La ligne de front dans la guerre mondiale faite à la Médecine Bienveillante se trouve actuellement dans l'Etat de Goa, Inde. Maudrux, enquiquiné par le Conseil aux Ordres, en fait le suivi, ici. Cet état a pris sur lui de faire face à la reprise indienne de l'épidémie en distribuant largement de l'Ivermectine. La crise est en voie d'être jugulée, ce dont personne ne parle. Après le Chiapas, le Mexique s'y met tout entier. Face à Goa, le Tamir Nadul (180 millions d'habitants) fait figure de comparateur pour avoir suivi l'avis négatif de l'OMS et donc reculé. Deux régions, dans le même coin, épidémie au même moment, 2 stratégies opposées, cela fait un juge de paix crédible. Des médecins 'concernés', mais pas désargentés, ont porté le fer contre l'Etat de Goa, à la Cour Suprème, agitant la mise en garde négative de l'OMS. Le Gouvernement de Goa, défend son initiative, arguments à l'appui. La Cour Suprème le laisse faire: voir ici... (on se rappelera le rôle d'une Court Suprème Indienne dans la résolution du noeud gordien où l'industrie des ARVs avait pris le monde séropo en otage)

- Remarquable interview du Pr Montagnier: on y reviendra, un jour, car son argument sur la stabilité thermodynamique de l'ADN mérite notre attention. L'argument a sa part dans ma stratégie de réduction du réservoir.

- L'IHU (Pr Raoult) publie sa série de 10.000 patients traités en Hôpital de jour: aucun décès chez les moins de 60 ans, si HCQ/AT. Si on exclut les patients très agés ayant espérance de vie faible (comorbidités lourdes), ils n'ont que 3 décès sur 10.000, si HCQ/AT. C'est la plus grosse série monocentrique au monde! Bien le bonjour à la vérologie pharisienne!


Le génie français... vu d'Amérique...


Le saviez-vous? Le Semillant et regretté Anthony Perkins (Psycho de Hitchcock), tristement décédé du Sida, s'était essayé à la Chanson Française. Il n'y a plus d'après à Saint-Germain... C'est gentillet, et touchant. You Tube vous l'offre. Profitons-en !

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

Le vrai déli d'initié, c'est de savoir chez quel toubib aller...

2021/05/16

Bithérapie en Cycle Court


   participez au Forum des discussions !   

Bithérapies en Cycle Court

Par Charles-Edouard!

Dovato en x/7: premiers résultats favorables !


L'essai DUETTO (ANRS) est annoncé... Bon... Pourquoi pas: Allègement ET Intermittence combinés. CoronaFolie oblige, ça traine... Au point d'arriver après la bataille, un peu comme Recovery. Trop tard, c'est trop tard... Bon on sait depuis Août 2008, dans l'essai NCT00708110 (Phase IIa Dose-ranging Study of GSK1349572 in HIV-1 Infected Adults), que l'action de DTG se prolonge 3-4 j. au moins après la dernière prise. Alors essayer DTG/3TC en 4/7 tombe sous le sens. D'ailleurs, c'est JeSuisDuTreize (Mono-DTG en 4/7) qui m'a branché sur le coup.

Donc, voilà notre ANRS, pourtant peu vaillante, qui prolonge le succès de Quatuor (pas une idée à elle...) vers un truc consensuel, qui permet au moins de déminer le terrain où les Pharmacolâtres stipendiés avaient impunément amalgamé Allègement et Intermittence.


Le Dr Lanzafame soumet une lettre à l'Editeur de l'International Journal of Antimicrobial Agents, par M à Phillipe Colson (IHU, again!) , qui la publie en Mars 2021. L'original est ici. Je propose une traduction ici: Thérapie en cycle court (5 jours de marche / 2 jours d'arrêt) avec un régime Lamivudine + Dolutégravir dans une cohorte de patients infectés par le VIH en suppression virologique

Dovato en 5 sur 7: pas d'échec sur une cohorte de 27 patients


Comme d'habitude, personne n'en parle, mais c'est intéressant (et c'est pour cela que l'omerta est totale...), et ici, il n'y a pas que le résultat qui compte. On sera sensible à la façon de présenter... Bon... 27 patients, profils divers, passent de Dovato 7/7 à Dovato 5/7. Personne ne remonte au dessus de 50, donc, c'est tout bon!

Un hommage appuyé à Leibowitch et à l'Eclipse




C'est encourageant... Peut mieux faire...


Pourquoi pas 6/7 ? ou 6,5/7, tant qu'on y est ??? Ca marche aussi! A fortiori! Rester à des kilometres derrière la ligne de front ne permet pas de débusquer l'ennemi. Que vaudront ces pussilanimités le jour où Merck va exciter, à coût de contributions propagandistes, la cage aux folles volière à perroquets ? Un coup tiré trop court, c'est mieux qu'un coup tiré de travers (Katlama, Raffi et j'en passe), mais ça reste trop court!

7/7 Fin de Partie, gràce à Islatravir et ... Merck


J'avais anticipé un problème de marketing simple: comment Merck peut-il reprendre des parts de marché avec Islatravir sans profiter de sa pharmacodynamique étendue (plus de 10 j.)? Première approche: diviser la dose par 10... Comme cela tu es obligé de prendre tous les jours, et c'est le JackPot. Sauf que maintenant avec Biktarvy pratiqué de longue date en 4/7, voire 2/7 ou mieux, il n'y a pas beaucoup de place pour un 7/7... Et ViiV qui propose un injectable...

Merck envisage aussi un injectable, avec Doravirine. Manque de bol: ça ne marche pas! Enfin... Ca marche très probablement, mais les adorateurs de la Déesse Pharmacocinétique en perdent leur latin et abandonnent la partie.

Qu'importe, Merck (cf MK-8507) a compris ce qui fait la force d'Islatravir: une 'astuce' inventée... il y a ... bientôt 20 ans! fait rebelotte, et, à son corps défendant, dirons nous, se lance dans une bithérapie en prise hebdomadaire. Vous avez bien lu! Ouf !!! Sauvés!

Enfin ils le pensent... L'essai clinique de Phase II est ici. On verra si le succès est au rendez-vous: il serait temps! Car Merck accumule déconvenue sur déconvenue (Dutrebis et Issentress HD, que personne ne prend...). Vous avez vu à quelle vitesse ils ont développé un nouvel ARV à durée d'effet étendue ? Marrant ... Non ??


Que va faire Gilead ? Qu'allons nous faire ?? On verra cela une prochaine fois...

Prise hebdomadaire et 1/15


Le mystère du réservoir disparu s'éclaircit peu à peu... Est-ce sa disparition qui permet le 1/15 ou est-ce le 1/15 qui a causé sa disparition. Bon... Sur ce coup là on est plutôt du bon coté du manche. Mieux vaut être guéri sans trop savoir pourquoi que de cogiter à rien faire (Rouxioux, Hoqueloux, etc.)

Obligation de traitement / Judiciarisation


C'est peu être passé inapercu mais YouTube a listé explicitement, en les nommant (s'il vous plait!), H*Q et I*T comme étant cause de banissement. La décapitation de Foley, ça ne les génait pas trop, mais les explications de Kory, Perronne, etc. Ah bah Non! Allez hop, à la poubelle! Vive la cancel culture! Bon... L'histoire du Réservoir Disparu passera elle aussi peut être sous le joug de censeurs, qui firent des études littéraires, justement parce les Sciences les rebutaient... Conjuration des imbéciles...

Dans l'actualité


- Garches sera une étiquette difficile à porter... Davido, formé à bonne école, donc, sauvegarde son avenir professionnel. Il commente, positivement, un essai qui laisse pourtant perplexe: Dans les pneumonies graves, hospitalières, on donne une profilaxie antibactérienne. N'est-ce pas futile? Et hop! un essai en double aveugle avec seuil de non-infériorité. Bon... Le (petit) groupe sans prophylaxie ne fait statistiquement pas moins bien que le (petit) groupe avec. Donc c'est tout bon! Sauf que dans le groupe sans, il a un decès par... sepsis bactérienne. Mais bon... Ca ne gène personne...

- The "Journal of Experimental Pathology" publie l'étude de Claude Escarguel, sur l'intérêt de l'azithromycine dans la prévention du Covid long ! Mais bon... Ca ne n'intéresse personne, surtout pas l'ANSM, dont la commission de transparence semble bien invisible (lire Maudrux ici)... Bon... On n'en a pas fini avec I*T puisque c'est un inhibiteur de l'entrée dans le réservoir... Amusant Non ?

On n'a toujours pas trouvé le pangolin... Raoult, en 2 temps 3 mouvements, il t'a trouvé un intermédiaire pour le M.1 (singe vert du Sénégal) pour le M.4 (vison de Mayenne, dont le génome fut soustrait à l'attention du public). Les chinois, ils cherchent désespérement le Pangolin Manquant. Ils cherchent, ils cherchent... Tout comme l'illuminé de Nazareth, il n'a probblement jamais existé que dans un délire hystérique...

L'Etat de Goa (Inde) fait une campagne de decovidation déparasitage en fournissant des kits d'I*T à la population pour usage thérapeutique et/ou préventif, tous au même moment, espérant enrayer le surcroit épidémique que subit l'Inde. L'OMS a fort à propos dénoncé l'inutilité d'elle même du geste. On verra bien! Du coup on ne trouve plus d' I*T pharmaceutique, y compris en Inde, justement... On trouve encore de l'I*T vétérinaire, dont on peine à trouver une différence factuelle (autre que la présentation, car c'est en général une pâte), telle qu'une différence de pureté, de molécule, etc. Nada

Le génie français repris par un russe


Le bolero de Ravel a accompagné le russe Pluchenko dans son exploit sportif et artistique: le quadruple-triple-double saut au patinage. Il est le premier (le premier Quad est de Browning, semble-t-il). On trouve sur YouTube cette vidéo, qui n'a pas vieilli. C'est sublime. Il aura fallu plus de 15 ans pour qu'un petit gabari asiatique (Uno) reussisse le premier Quadruple Flip. Depuis, il n'est pas un seul champion qui ne combine plusieurs Quad.

Entre le premier et le second, il se passe un lapse de temps, puis tout s'accélère jusqu'à la banalité.

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

Fermez la TV et ne vous laissez pas tromper par la vérologie pharisienne


2021/04/30

PCR chez soi


   participez au Forum des discussions !   

La PCR chez soi? On s'en rapproche...

Par Charles-Edouard!
Un point de vue souvent oublié...
Les enfants, les gens internés, les seniors en EHPAD, les hospitalisés, etc. n'ont pas le contrôle de leurs prises. Elles leur sont administrées. Puisqu'on n'a pas espoir de les guérir en 7/7, autant leur faire bénéficier au plus tôt des progrès thérapeutiques! Je ne vois pas au nom de quoi on continuerait à les abrutir de médocs inutiles.

Que nul n'entre ici, s'il n'est indetectable


Vous retrouverez dans les ecrits de Leibowitch une réflexion un peu décalée, un peu utopique. Lui et les gays ne sont pas du même bord... Bon... Personne n'est parfait ;-)
Donc on lui fit découvrir les lieux de 'convivialités' underground parisiens. Tant qu'à faire, là où les mecs ont le No-Kapot facile. Là, on comprend que c'est comme chez les visons: le virus a beau jeu. Bon... Il avait détourné le motto platonicien: Que nul n'entre ici s'il n'est géomètre indétectable. Et d'imaginer des box à PCR à l'entrée des 'clubs' ...

Techniquement irréalisable, oui, mais... Ca change


Le petit autotest VIH, c'est plutôt facile, pratique et... inabordable... A 24 Eu. le sesame, c'est comme s'il n'y en avait pas! Alors... la PCR: n'y comptez pas. L'absence de méthode de test prive les bons élèves du sésame magique. Remarques, avec le passeport vaccinal, ca va sortir un jour... Seroneg et indétectable, même combat QR-code...

Je suis ce qui se dit à l'IHU (le reste m'emmerde...) et tombe sur la PCR POC, dont ils sont le fer de lance, du moins chez nous. C'est à dire, la PCR au cul du camion... Au cul du ... Sur place, quoi! Tu ne vas pas au Labo, tu fais sur place et tu as le résultat en 30 min. (voire moins, si besoin)

Ce n'est pas les 30 min qui m'interessent... J'ai trouvé dans un tweet du Pr Chabriere, entre les fôtes d'orthogafs, le coût d'investissement de la PCR POC (point of care = sur place)

Une machine PCR POC pour... 7000 Eu.: ce n'est plus 100.000...


Il a dit: 7.000 Euros, 30 min... Le cabinet médical ou infirmier, spécialisé, pourra s'équiper! Même les Corses, ou autres iliens, pourront rapprocher l'analyse de leur cadre de vie idilique. Plus besoin d'envoyer les échantillons (ou les patients) sur le continent. 7.000 Eu. au regard des somme folles gaspillées (y compris dans les médocs, 1 milliard par an, rien que pour les Seropos de France), ça peut trouver sa place! Bien sûr, il faudra lutter contre le monopole des biologistes, apparemment la profession la mieux remunérée de France...

La CV de suivi en intermittence: peut-on s'en passer ?


Rien qu'à poser la question, tu comprends tout de suite que ça énerve... Et pour cause! L'essai ANRS-4D a été publié avec une fraude souvent passée sous silence mais évidente à la lecture des données brutes: les seuls patients avec une remontée de CV s'étaient placés hors protocole. Cela ne veut pas dire que tous les patients hors protocole ont sauté. Loin de là, comme le discutera à propos de Quatuor. Chez les patients éligibles et respecteux du rythme, le nombre de cas où la CV a servi à quelque chose est très exactement ZéRo.

Leibo, il me bouffait quand je disais cela... Mais regardez bien les dônnées: sur une centaine de patients, en 7/7, in-protocole, pas une seule remontée... Voilà, les dônnées, c'est ça...

Moi, je suis dans l'orthodoxie: je fais mes CV rapprochées, en particulier en période de descente. Mais là, voilà, CoronaFolie oblige, je n'ai plus accès à la CV. Qu'importe... Sur une année j'ai pu bien vérifier l'efficacité de mon 1/15. Je ne vais quand même pas m'en priver au prétexte du manque de légitimité d'un gouvernement d'incapables... Alors je ne fais rien: pas de CV, pas de progression dans ma descente... Je prends mon male en patience. Bon...

Et les autres alors ? Bah... C'est variable. Je soupconne même quelques descentes en aveugle. Ca m'énerverait si j'espérais que les gens suivent un conseil par moi donné. Mais, comme je ne suis pas dans le conseil médical, il n'y a pas de gens qui suivent et de gens qui ne suivent pas. Il y a des gens qui font, qui ne font pas... sans garde-fous, sans ligne de conduite, sans plus même croire aux Cassandres stipendiées de Bichat ou de Saint Antoine. (il y a encore des gens pour y aller ??)

A l'évidence, sans préjudice, de ce que je peux voir...

La PCR à 10 balles, sans bouger de chez soi...


Le suivi à la façon des diabétiques ? Une utopie ?? Non pas vraiment... J'ai identifié au moins 2 solutions qui seraient satisfaisantes et extrèmement pratiques. Il n'y a pas que le Taqman dans la vie! (sauf si vous travaillez pour Roche...). Il y a des solutions... On pourra en parler, si le sujet vous intéresse.

Prise hebdomadaire et 1/15


Le sujet qui m'occupe l'esprit en ce moment, c'est la disparition de mon réservoir. Siliciano et ses adeptes y voient un condition sine-qua-non à la guérison. Et moi, j'en surveillais la décroissance éventuelle. Sa disparition de desous le radar m'interpèle. Et m'oblige à changer de point de vue. Au point de prendre le contre-pied de l'opinion générale: Non, le Patient de Berlin (alias T. Brown) n'a pas guéri du VIH et oui, il est probablement mort de SON Sida. On verra tout cela plus tard...

Obligation de traitement / Judiciarisation


Avec l'arrivée promise des injectables, la folie normatrice du passeport vaccinal à QR code, on aura bientôt l'appli Grinder avec QR-Code de ... de ... on verra bien, mais ca nous pend au nez. Remarques, moi je suis du bon coté du manche!

Dans l'actualité


- Christian Perronne aura beaucoup oeuvré pour LA cause, il a un peu mouillé la chemise pour obtenir ANRS-4D. Aujourd'hui, quand il fait une interview, tu as plutôt intérêt à télécharger vite. Sur YouTube tu peux mettre du prêche radical, des scènes de décapitation, des choses d'une violence mentale inouie, mais une critique raisonnée par le très consensuel Perronne... Ah bah, ça... Non... Tous nos compagnons de lutte en sont à la même enseigne. C'est pathétique...


- Vous êtes nombreux à être abonné au blog. Merci! c'est géré par Google et je n'avais pas pris conscience du nombre assez conséquent de 'followers'. Bon... Google met fin à son système d'abonnement. Je vais gérer cela à la petite semaine. Pensez à vous inscrire dans la page contact et à confirmer que vous recevez bien la newsletter mensuelle.

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

Le vrai déli d'initié, c'est de savoir chez quel toubib aller...


2021/03/27

La quatrieme molecule


   participez au Forum des discussions !   

La quatrième molécule

Par Charles-Edouard!

On trouve sur l'excellent blox de gerard maudrux

Synergies et renforcement en vue du 1/7 (voire mieux)


En initiation et en traitement continu, on considère historiquement que 3 molécules suffisent. Des praticiens, (ex. Allemands) faisaient déjà induction/maintenance. Aujourd'hui aussi, rien ne semble s'opposer à faire DTG x 2 /TDF/3TC suivi assez rapidement de DTG/TDF/3TC puis DTG (1/2) /TDF/3TC ou DTG /3TC voire DTG /3TC (en 4/7) comme on le verra bientôt. Mettre un cacheton de plus, quand la circonstance le permet ou le requiert est admissible...

Videx en plus, une intuition/orthodoxie futile ?


La tout premiere patiente en succès en 1/7 apparait dans FASEB1, et décrit comme étant sous Quadrithérapie (NVP/DDI/FTC/TDF). Je n'ai pas trop elucidé si la patiente était sous cette quadri avant d'entammer ICCARRE ou si le renforcement a eu lieu en cours de route. Il semble que c'était comme cela, par hasard, et que Leibo a continué ainsi estimant que le préjuduce (1 Videx en plus) n'était pas bien grand au regard d'une sécurisation éventuelle.

Il y tenait, mais reconnaissait volontiers qu'il n'y avait pas de preuve de la futilité (ou pas) de ce renforcement. Pour bien faire (et faire plaisir aux stakanovistes de la méthodologie), il aurait fallu faire un bon gros groupe aloué au hasard avec et sans renforcement. Dans ces circonstances, le test de futilité est... futile. Donc pas fait.

Pendant longtemps, j'ai véhiculé l'orthodoxie Leibowitchienne de la quatrième molécule, conscient qu'on n'en avait pas de preuve formelle. Force est de constater que cela n'a pas convaincu grand monde. Ce blog n'est pas un conseil médical: vous vous en insprirez, c'est votre choix, vous ne vous en inspirez pas c'est aussi votre choix. Et si ca ne marche pas, pas la peine de venir raler ou d'aller dénigrer à droite à gauche: Ce blog n'est pas un conseil médical est un cave canem à double face: je n'incite personne et, à l'inverse, personne ne m'emmerde. Hein?

La quatrième molecule peut être utile: voici pourquoi ...


Pendant longtemps, j'ai cru qu'on n'avait pas fait la manip qui consiste à retirer la quatrième molécule et voir ce qui se passe. A strictement parler, de ce que j'en sais, cette manip n'a pas été faite. Mais une autre... Qui nous renseigne de la même façon... Sauf qu'on n'avait pas vu qu'on pouvait l'interpréter ainsi.

A défaut de supprimer la Quatrième molécule, on aurait pu la remplacer par un placebo. C'est bien le genre des protocolistes. Leibo était toubib avant tout, donc le placebo ce n'était pas son truc... L'idée de remplacer le Videx par du plâtre ... Je vous laisse juge... Bon... Pourtant Videx n'existe plus, donc, il aurait fallu remplacer par quelque chose, un placebo? non... Mais...

Remplacement de Videx par DTG


Au moment où disparait Videx, on commence à avoir une bonne idée de la 'puisance' de DTG, d'où l'idée simple qui serait de remplacer Videx par DTG. Or là, il y a un loup! On trouve dans la litterature que NVP réduit la quantité de DTG dans le plasma. Vous serez étonné de savoir que c'est un travail de Raffi (si, si, le même qui...). Si on s'en tient à la conclusion de Raffi, ce n'est pas grave, on fait comme si de rien n'était. Sauf que Raffi, il regarde en 7/7. DTG remplit la baignoire, NVP la vide, mais comme on remplit juste après, la baignoire ne se vide pas vraiment. En 1/7, on remplit pas la baignoire une deuxième fois! Et donc... DTG disparait. DTG a un antidote: c'est NVP!

On fait NVP/DDI/TDF/3TC puis on substitue, on croit faire NVP/DTG/TDF/3TC, et, en fait on fait NVP/DTG/TDF/3TC, c'est à dire, une TRI classique NVP/TDF/3TC... Et ça? Ca saute! Est-ce que ca saute à tous les coups ? Non! Il y a des exceptions, mais bon... On voit bien qu'avec NVP/TDF/3TC, on a bien un bénéfice à supplémenter avec DDI (ou autre chose ?)

DTG en 1/7: En TRI ou en QUADRI ? That is the question


Tout laisse à croire que DTG compte pour deux: il est puissant (plus de 4,5 Log) et il a une remanence pharmacodynamique d'au moins 3-4 j. Bien sûr, nous avons des témoignages de succès en 1/7...

Une façon de faire bretelles et ceinture, est de prendre Matin et Soir. A noter que, en zone libre, on trouve un combo DTG/TAF/F-3TC, à pas bien cher. En zone mafieuse, pas encore... Bon, c'est un peu dommage... Maintenant, le but de la manoeuvre est de coincer les payeurs (sécu, etc...) sur le combo Biktarvy ®. Si le payeur se laisse ainsi gruger, c'est son affaire. Dans notre perspective, on n'identifie pas de différence entre DTG et BTC (et pour cause!).

En pratique, on lit des témoignages de 2/7 avec Biktarvy. Pourquoi pas? Maintenant, je ne vois pas non plus ce qu'on a à perdre à renforcer un peu... Avec quoi ? RPV, ATV (sans booster, puisque l'utilité du booster en 1/7 est loin de s'imposer: futile voire contreproductif, dans ce contexte), etc.

Islatravir : ajout ou substitution?


D'autant qu'Islatravir arrive. Bon... Le sur-dosage semble évité, sur le papier (dommage...). Bon... Le dilemne de la 4 ième molécule est là devant nous: Islatravir® est peu puissant (1,5 Log) mais très rémanent (10 j. au moins!). Ca donne envie de l'utiliser. En ajout ou en substitution ? Pour ma part, ce sera probablement en substitution d'une des molécules que j'ai probablement en trop. Pour ceux qui sont resté en TRI tout au long de la descente, la question va être intéressante. Autant commencer à y réfléchir!

Dans l'actualité


- Une controverse (pour et anti HCQ), un essai randomisé et chaque camp crie victoire! C'est normal: pour pouvoir être publié, les auteurs concluent que ça ne marche pas... Ce qui leur permet de dévoiler leur données, qui montrent... que ça marche!

On a un peu la même chose avec l'Eclipse: toutes concluent à un rebond rapide, car tel est le Zeitgeist, mais, en réalité, elle est assez longue pour être exploitée. Ca, personne n'oserait l'écrire!

Le génie, mais pas français...


LE (et non LA) génie Francais, et de sa langue, est de dire LE Covid, comme il est bien naturel. C'est ça LE génie de la langue, c'est justement ce qui ne se raisonne pas... D'autant, qu'en réalité on entre dans l'ère DES Covid.E.s...
Il n'y a pas de génie des Européens, qui pris, dans leur ensemble, sont plutôt stériles... C'est illusoire: je ne saurais même pas citer un auteur contemporain Polonais ou Bulgare. Et il y a d'autre génies... Parfois on reste interloqué par d'autres voies, d'autres voix.

Miyasaki plait à un public Ecolo-sensible, alors, youtube m'a conseillé cette video étrange et envoutante: 450 Abonnés, 2000 lectures, on est loin du Million de vues Raoultien, mais bon, c'est quand même autre chose... Et justement... C'est ... différent... Enjoy!

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

Le vrai déli d'initié, c'est de savoir chez quel toubib aller...


2021/02/27

La Peur de Guerir


   participez au Forum des discussions !   

La Peur de Guérir: variations sur un cas

Par Charles-Edouard!

Des nouvelles de notre ami @Saamred

C'est intéressant d'avoir de si bonnes nouvelles de gens qui nous auront beaucoup lu... Il y a 3 types de PTCs (post treatment controlers): ceux qu'on trouve par hasard (rarissime), ceux qu'on trouve en cherchant là où on pense les trouver (Viscontis, Anversois ...) et ceux d'intention, qui ont entrepris une démarche dans laquelle le contrôle est envisageable. C'est ça qui nous intéresse le plus !

Le commentaire tombe à pic, puisqu'en voici un qui contrôle, mais prend peur et reprend le traitement... C'est le sujet du jour...


Un contrôleur identifié par hasard...


Ici, on va s'attarder et, à défaut de mieux, broder un peu, sur ce qui a pu se passer dans une étude de notre bibliographie sur l'Eclipse. Sneller (2020), prend des patients chroniques sous traitement efficace et étudie la dynamique du rebond. Là, Surprise!
Un participant (#03), qui a spontanément contrôlé sa virémie plasmatique, a repris le traitement ART avant même de répondre aux critères de redémarrage.

On trouve effectivement cette patiente dans le tableau, qui reprend le traitement à la semaine 13.

Un PTC qui fausse cette étude, et les autres...


On avait vu que dans l'Etude Davey, un patients à Eclipse très longue faussait à lui seule toute la statistique. Ca allongeait un peu la moyenne et surtout l'écart-type (il faut se méfier des calculs automatiques...). Nous avions le tableau, nous avons pu refaire le calcul. Ici, c'est dans l'autre sens: la patiente prend l'initiative de reprendre le traitement, raccourcissant de fait la durée enregistrée, intégrée dans le calcul.

Les essais à bras de contôles sont faussés


On l'avait vu lors de l'affaire Levothyrox, comparer une population A à une population B n'a de sens que si l'écart type ET l'étendue sont resserrés, tous les 2, chez les 2. Chez la patiente 'moderne' on n'est plus dans ce cas là: on a un peu de tout: entre 1 et > 4 semaines

La Soif de Gloire incite à tromper les patients


Les essais à bras de contôles sont faussés, et, parfois non-éthiques. Pas l'essai lui même, mais sa préparation: un exemple nous en est donné par une étude espagnole: Réservoir viral extrêmement faible chez les individus traités chroniquement infectés par le VIH-1.
Quel intérêt il y a-t-il à avoir un reservoir faible si ce n'est de pouvoir tenter le PTC ou, encore mieux, l'Eclipsothérapie? Avoir une Eclipse longue et traiter 7/7: que c'est con!

Pas difficile d'imaginer que la constitution de registres de patients pré-sélectionnés en vue d'essais n'est pas compatible avec leur expliquer le 4/7 (voire mieux). Pour faire de la science médicale, les médecins sont probablement tentés de faire silence sur les alternatives raisonnables...

Sur le chemin de la guérison, on trouve...


Soit le PTC soit l'Eclipsothératie... Les deux permettent de simuler la guérison. Y compris la séro-rétroconvertion. Imaginez: Pas d'ARN dans le sang, pas d'ADN dans le réservoir, pas de médocs résiduels dans le corps, et une sérologie négative. Un doux rève inaccessible? Pas sûr, on verra cela une autre fois...

Quelques nouvelles anti-COVID


- L'ivermectine fait son entrée dans l'armoire à pharmacie. Elle est maintenant le traitement de référence dans de nombreux états (voir ici L'ivermectine, utilisée pour le traitement de Covid dans l'UP, en remplacement de l'hydroxychloroquine. Amusant d'observer les courbes absoluement canoniques en Inde: une seule vague, une épidémie en perte de vitesse, 10 fois moins de morts qu'en France. Et, eux, ils savent encore fabriquer du médoc!

- J'ai essayé la technique de gants Raoult: La situation s'y prétait: je n'avais que de l'acool ménager (ca laisse une impression desagréable sur la peau) dans un lieu populeux, à toucher beaucoup de choses. Il faut bien la comprendre:
     -1- Début de la procédure: bien nettoyer les mains à l'alcool (un qui n'abime pas, si possible)
     -2- Enfiler les gants neufs ou stérilisés précédemment
     -3- Se nettoyer les mimines gantées à l'alcool (même pourri) très souvent (alarme chaque 30 min.)
     -4- En fin de procédure, bien désinfecter les gants, puis les retirer et re-nettoyer les mains
     -5- Désinfincter les gants à l'alcool (extérieur et intérieur) en vue d'une réutilisation (ou alors les détruire)
Résultats: très bonne procédure, pas d'aggresion des mains, utilisation d'alcool à pas cher. Très content!

- Un plaidoyer raisonnable en faveur du traitement précoce: La nécessité d'une prise en charge précoce chez les patients atteints du COVID-19

Obligation de traitement / Judiciarisation


On s'intéresse bien évidemment à tout l'emballement médiatique sur l'obligation vaccinale pour une maladie facilement traitable, alors que, par ailleurs, le dépistage systématique du VIH en permettrait l'éradication... Les assocs n'en veulent pas... Pourquoi donc ???

Dans l'actualité


- Alex Sigal, excellent biologiste, déjà cité ici, met en évidence une moindre efficacité de l'immunité acquise face au variant Lacombe-AstraZeneca 501Y.V2: Évasion des variants du SARS-CoV-2 501Y.V2 à la neutralisation par plasma de convalescents
Quelque soit la concentration d'anticorps 'anciens' le mutant Lacombe-AstraZeneca s'en fout!

On peut s'attendre à une violente prise de conscience des conséquences de l'Ecole de Verologie Pharisienne (Lacombe, Pialloux, Pazdan, etc.) sur la crise de nerfs sanitaire. Si un (ou des) variants a pu s'échapper d'un lieu de soin, que penser donc d'un lieu de manipulation tel que Wuhan?

Le génie français (enfin... oui...presque...)


Cette magnifique laine est la première oeuvre primée de Karl Lagerfeld. C'est fou! On le retrouve volontiers sur YouTube. YouTube... dont Leibowitch a quasiment disparu... Bizzare n'est-il pas ? Bientôt 1 an qu'il nous a quitté. Pas sûr que je sois enclin à commenter de si tôt. Le temps aidera peut-être...

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

la surmédication est une chance si vous savez en tirer parti!


2021/02/10

Saint Darwin 2021


   participez au Forum des discussions !   

La Saint Darwin 2021

Par Charles-Edouard!

On prete à Alexandra Henrion-Caude le propos suivant:

Bon... Dans l'hystérie du moment, ce qui semble géner AHC, c'est que cela éloigne des gens de leur hystérie ordinaire, millénaire... Elle est clairement dans le camp d'en face... Ceci dit, elle nous interpelle dans son domaine professionnel (l'ARN) et je trouve dommage que la censure soit le seul argument qu'on lui oppose.

Darwin: le début de la fin pour une hystérie millénaire


Il le dit lui même: c'est comme avouer un crime. Certes, le Darwinisme primitif expose l'origine commune (common ancestry). C'est un délice de matérialiste athée que de se sentir en famille parmi les êtres vivants: tous vivants, tous cousins. Jouissif...

De Karine Lacombe et de l'apparition des variants...


Raoult nous rappèle que la mutation incrémentale n'est pas la seule cause de variation. Okay, Okay... Darwin n'en était pas encore à la microbiologie et aux échanges de gènes. N'empèche que la pression de sélection, c'est LA question du moment, d'ailleurs soulevée par Raoult. Si Remdesivir + Serothérapie (K. Lacombe et toute la clique...) sont à l'origine de nouveaux variants, ca va faire tâche. Plus besoin de laisser s'échapper un virus de laboratoire. Le monde entier est devenu un laboratoire à ciel ouvert!

Je crains que ce ne soit les mêmes qui, hier, portaient aux nues le 'principe' de précaution, qui communient aujourd'hui dans la Sainte Ostie Vaccinnale. Les mêmes (Lacombe and Co.) qui montaient en épingle une toxicité fantaisiste du sirop de Quinine, vous balayent, aujourd'hui, d'un revers de manche les risques génomiques de Vecteurs Génétiques.

Ils auront beaucoup raillé ceux qui trouvaient bien étrange qu'un virus si bien adapté soit apparu dans la ville même où l'on faisait des expériences, interdites ailleurs (et pour cause...), de gains de fonction. Le balancier penche maintenant en faveur de cette théorie...

On ne peut pas penser la biologie sans l'Evolution... Retour chez Sonigo!


En commentaire à une discussion qu'on peut suivre en commençant ici: Payons-nous une erreur fondamentale [...], Pierre Sonigo commente ainsi:
Certes... A condition qu'il s'agisse bien d'un avatar de coronavirus seul et non pas d'une chimère X + Corona. Or, justement...

Le Pangolin Fantôme, enculé par une Chauve-Souris!!!


Enfin une discussion argumentée Une analyse bayésienne conclut au-delà de tout doute raisonnable que le SRAS-CoV-2 n'est pas une zoonose naturelle mais est plutôt un dérivé de laboratoire.

Sauf à ce que le virus se soit recombiné dans un environnement naturel, avec un autre virus (lequel?), on ne voit guère que la manipulation génétique ou la recombinaison de labo. Or, le (seul?) laboratoire connu pour faire du gain de fonction, c'est celui de... Wuhan. Avec le temps et l'incapacité notoire à mettre la main sur le chainon manquant, la théorie qui veut que c'est Dieu qui crée Adam Zhengli Shi qui crée un virus a le vent en poupe. Les virus ont un (ou des) ancètre(s). Un seul, quand il s'agit de mutations incrémentales (par exemple au Remdesivir), plusieurs en cas de recombinaison. Or, le Virus de Wuhan est remarquablement différent de ce qui est répertorié. Et pas besoin de remonter avant Mathusalem!

Voici ce que l'on peut craindre en matière de gain de fonction 'naturel':
- un patient immunodéprimé ou un tube essai
- utilisation suboptimale de Remdesivir, ou tout autre mutagène
- un peu d'anticorps naturels

Et hop! Voilà un variant avec gain de fonction... Et comme il y a du gras, et que des manipulations ont lieu à grande échelle, on est en droit de s'attendre au pire... Mais bon...

Dans l'actualité...


- DUETTO: annonce officielle de l'ANRS :
l’essai ANRS 177 DUETTO qui devrait démarrer début 2021, évaluera la non-infériorité d’une bithérapie antirétrovirale prise 4 jours sur 7 par rapport à une bithérapie continue à la semaine 48, chez des patients en succès virologique sous TARV.
Ca devrait en faire chier plus d'un, et je m'étonne que la vérologie pharisienne n'ait pas encore réussi à le faire annuler... A suivre...


Essai Quatuor:
- EudraCT (2017-000040-17) indique que l'essai a été mené à son terme.
- l'ANRS informe que l'article princeps est en cours de préparation. (communiqué du 30/11/20)
Pour rappel, l'objectif est d'évaluer la non-infériorité à 48 semaines de la stratégie de prise du traitement antirétroviral à 4 jours consécutifs sur 7 versus la stratégie de prise en continu 7 jours sur 7, chez des patients en succès virologique sous traitement antirétroviral (CV<50 copies/mL).

Les résultats de la phase comparative, la seule permettant de statuer sur la non-infériorité, sont publiés. Les auteurs ont conclu à la non-infériorité. L'essai a été poursuivi pour inclure tous les patients. Les 2 bras étant dans l'intervention, cette suite ne contribue pas à la comparaison.

- Nouvelle entrée dans ma bibliographie sur l'Eclipse: une étude de CASTAGNA, de 2019, avec 9 patients, et une Eclipse mini de 2 semaines, moyenne à 21 j. Comme d'hab!

Le génie français: Riri, Fifi et Loulou...


Je me suis bien marré! Riri, Fifi et Loulou.., fallait y penser. A l'époque où je suivais les vidéos de l'IHU, il y avait 400 abonnés. Aujourd'hui la moindre vidéo fait 1 million de vues! Avoir identifié qu'une molécule banale, que j'ai eu l'occasion de bouffer maintes et maintes fois, que j'achète sans même y penser, recommandée par la meilleure revue médicale (le Guide du Routard) puisse te raccourcir la durée de souffrance, je trouvais cela bien... Gagner quelques jours sur une vilaine grippe, pourquoi pas? Au début, il ne s'agissait que de ça. Très vite le monde c'est scindé en 2: les Dreyfusards Raoultiens et les anti. Avec tant de mauvaise foi qu'on finit par un biais de sélection: on ne prend même plus la peine d'ecouter "le camp d'en face".

Or, j'ai eu l'occasion de reconnecter au twitter de Fiolet. (celui de Nathan pose un vrai problème à nous patients, dont nous aurons à souffrir pendant de nombreuses années). Mais le Fiolet, lui... Il a un accent belge à couper au couteau un bon petit fond, qui invite à suivre. Et très vite je retrouve là le biais de tous ces vulgarisateurs, ces séropos de clavier, qui croient bien faire en se faisant le porte-voix des labos (à qui vous devez la vie, clament-ils), au point de s'interdire (et vous interdire) l'intelligence. Fiolet semble penser qu'on peut analyser mathématiquement toute série de chiffres, sans une connaissance profonde, acérée, du domaine.

L'autocritique des éditeurs du CMI (@CMIGate) laisse envisager une rétractation prochaine.

Raoult publie un Verbatim de ses vidéos: j'ai lu avec intérêt ses précédents bouquins, et l'avant dernier (la Science est un sport de combat) est une redite. C'est bien, si c'est votre premier Raoult... Quand au verbatim, non merci, j'ai la collection complète des vidéos du Maitre de Marseille: c'est gratuit. On pourra lire avec intérêt sa critique argumentée du Darwinisme. On aura peut-être la Saint Raoult, la Saint Leibo, comme nous fêterons, ce 12 Février, la saint Darwin!!!

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

Bichat vous Baise! Souvenez-vous en!


2021/01/23

14/01 : Libération


   participez au Forum des discussions !   

24 Janvier: Jour de Libération!

Par Charles-Edouard!


Mon nouveau rythme: le 1 er et le 15 du mois


Mon ancien rythme était un Lundi sur 2, donc 1/14. Soit donc 26 semaines.

C'est un concept interessant: le jour de libération est un concept connu, c'est le jour à compter du quel on cesse de travailler pour payer les impots et on commence, enfin, à travailler pour soi. Il fut un temps où mon jour de libération économique était très tard dans l'année: je passais ma vie à nourrir le mamouth !

Réduire le nombre des alarmes


En mode 1/14, j'avais 3 alarmes: le 1 du mois, pour vérifier que mes taches administratives sont faites (compta, déclaration, factures, etc...) et 2 alarmes programmées pour suivre mes prises de médocs et être sûr de ne rien oublier. Vers Sept 2020, j'ai fusionné le tout: je cale une prise au 01 de chaque mois (et son alarme générale) et j'ai une alarme spécifique le 15 du mois. L'alarme du 1er du mois, c'est général, les choses chiantes à faire, donc une chose chiante de plus ou de moins... Il n'y a pas de stress... Du coup cela ne me fait plus qu'une seule alarme, le 15.

Je joue au petit train


Depuis quelques temps déjà, j'ai des médocs à prendre chaque jour (on gère les séquelles...). Ils sont incompatibles avec les ARVs! D'où l'intérêt médical du 1/15 . Je ne les prends pas le jour des ARVs et c'est tout, c'est simple et efficace.

La guérison, fusse à mini est une affaire trop sérieuse pour la confier aux médecins oublieux. Le pilulier est ton ami... Le mien n'est pas banal... J'utilise le pilulier à case amovible de chez MUJI. J'en ai plusieurs dizaines soit une cinquantaine-centaine de cases. Je prépare mes cases bien à l'avance et j'assemble les petits trains une fois par trimestre. Non, non, pas de remplissage à la con chaque semaine... Chaque semaine je sors le pilulier, bien rangé en séquence et basta: je ne manipule les medocs qu'une fois tous les 3-6 mois.

Pas de stress, pas de pathos, pas d'oubli . D'autant qu'avec la Dodeca, il faut faire les choses bien (il y a un ordre à suivre).

Les jours de Librération selon le rythme


Où l'on comprend que c'est plus attrayant de passer de 4/7 à 2/7 que de 1/15 à 1/21!... La guérison nous échappe-t-elle ? Oui peut être... Et alors ?!

 Rythme  Nb de jours  Jour de Libération 
 7/7  365  Jamais 
 6/7  313  10 Novembre 
 5/7  261  19 Septembre 
 4/7  209  29 Juillet 
 3/7  156  06 Juin 
 2/7  104  15 Avril 
 1/7  52  22 Fevrier 
 1/14  26  27 Janvier 
 1/15  24  25 Janvier 
 1/21  17  18 Janvier 
 1/30  12  13 Janvier 

Qu'est mon réservoir devenu, que si près j'avais tenu ?


Il a disparu!!! Alors là... Bon, je pense pas tripette de la mesure d'ADN résiduel, façon Rouzioux... Mais bon... Je le fais chaque année, pour voir... Si ça remontait fort, cela interpellerait. La valeur, elle même, ne nous aide pas beaucoup mais peut-être que la tendance... A la rigueur... Bon... On ne sais pas... Alors on mesure avec les outils qu'on a...

Bon... La surprise de chez surprise, c'est qu'on y arrive plus...

Pas de réservoir (au sens de Rouzioux) cela veut-il dire pas de virus? pas de résurgence en cas d'arrêt ?? Non pas vraiment... Les très rares qui ont réussi le PTC (post treatment control) avaient un réservor non mesurable, certes, mais des patients avec réservoir ultrafaible (non mesurable en standard) ont vu le virus resurgir néanmoins. Simplement, on a vu nos détracteurs agiter le spectre d'un enrichissement du réservoir, or, cela, moi je ne le vois pas. Ce qui me permet de remettre cet argument des "anti-cure" (tous les Gileadolatres, toute la verologie pharisienne, etc) à sa juste place: la poubelle...

Ce qui est étonnant, c'est que la disparition du réservoir a lieu 6 mois après mon échec sans appel à 1/7 en DTG 150 mg... Ca, on le sait déjà: faire une ATI (interruption analytique), par exemple, n'a pas de conséquence mesurable, à 6 mois, sur le reservoir ADN. Ici, il ne s'agissait pas d'une ATI à proprement parler, certes, mais, je n'étais pas très inquiet non plus. Avec raison: maintenant c'est vérifié.

Pas de réservoir ... Pas un ratio ultra enorme non plus


Le ratio CD4/CD8, ca bouge très lentement, au rythme de la disparition éventuelle des CD8 surnuméraires. Sachant que leur demi vie est de 9 mois, ce n'est pas la peine de surveiller toutes les 5 minutes... Mais bon... Il est stable, très légèrement au dessus de 1. Un peu trop légèrement à mon goût pour reprendre sans inquiétude notre longue marche vers 1/30. Je vais patienter un peu, d'autant que je n'ai plus accès aux CV, pour l'instant, donc ça calme...

Mes actions anti réservoir y sont-elles pour quelque chose?


Quelles actions anti-réservoir ? C'est simple, je fais la liste de toutes les propositions qui ont pu être émises de ci de là, je ne garde que celles qui me sont accessibles et j'y vais... Laquelle je choisis? Aucune, je les fais toutes... En espérant qu'il y en ait une qui marche. C'est la stratégie cocktail, et même mega-cocktail.

Il y a des manips in-vitro qui éliminent le réservoir. Se pose alors la question de la pratique in-moi-même. Là, pour le coup, j'ai peut être, par inadvertance, réussi à mettre en oeuvre la proposition Weinberg. On verra cela une prochaine fois...



la surmédication est une chance si vous savez en tirer parti!